Sophia Antipolis : optimiser les trajets domicile-travail par le vélo — Partie 3/3

Suite et fin de l’article sur les propositions de Choisir/Initiatives Vélo pour augmenter la part modale du vélo à Sophia Antipolis.

 

Dans sa newsletter de Janvier 2016, le Sophia Club Entreprises publie les résultats d’une enquête sur les trajets domicile-travail sur Sophia Antipolis et soulève la question des déplacements à vélo :

Que faudrait-il pour permettre aux actifs de Sophia Antipolis de se rendre à leur travail à vélo en toute sécurité ?

Après avoir vu les solutions proposées pour les axes venant du Nord, Est et Sud (1 à 4), étudions les suivants (Ouest et Nord-Ouest).

À lire aussi :

8300401040_c78cdbc362_z

Piste cyclable séparée – (@Jips – Flickr)

Situation et accès à Sophia Antipolis

40 000 personnes viennent travailler quotidiennement sur la technopole qui est desservie par 7 axes principaux :

Accès Sophia-Antipolis

Accès routiers de Sophia Antipolis

 

  1. La D604 au Nord, venant de l’Est de Valbonne et du Nord-Ouest de Biot.
  2. La D504 à l’Est, venant de Biot et Villeneuve-Loubet.
  3. La D535 au Sud-Est, venant d’Antibes et de l’échangeur 44 de l’autoroute A8.
  4. La D35 puis D103 au Sud, venant d’Antibes, Vallauris et certains quartiers de Cannes.
  5. La D35 à l’Ouest venant de Mougins.
  6. La D98 à l’Ouest venant de Mougins, Mouans-Sartoux, Cannes et Le Cannet.
  7. La D103 au Nord-Ouest, venant de Grasse et Valbonne.

 

Tous ces axes sont aujourd’hui saturés et les embouteillages matin et soir sont monnaie courante.

État des lieux et propositions d’amélioration

5. D35 : depuis Mougins, Cannes et Le Cannet

 

Acces_Mougins_D35

La D35 (Route de la Valmasque) est un axe majeur pour relier Mougins à Sophia Antipolis et Antibes. Elle rejoint la Route du Parc mentionnée ci-dessus.

Cette portion est relativement bien aménagée : bande cyclable puis piste cyclable séparée sur la partie Ouest.

Valmasque

Portion de la D35 bien aménagée

La partie Est emprunte la Route Forestière de la Valmasque, impasse pour les véhicules motorisés et de fait sécurisée pour les cyclistes.

Si la liaison vers Sophia est (presque) satisfaisante, il est à ce jour quasi-impossible de relier Antibes à cause du passage sous l’autoroute que nous avons décrit au paragraphe précédent.

Axe d’amélioration

Il est à noter que les 300 mètres séparant le rond-point venant de la D135 de la Route Forestière de la Valmasque ne sont pas sécurisés.

Tronçon (à moitié) manquant pour assurer la continuité

Tronçon (à moitié) manquant pour assurer la continuité

Là encore, un investissement contenu pour créer une piste séparée permettrait la continuité de l’itinéraire.

Aujourd’hui, les cyclistes doivent sûrement emprunter la piste d’en face à contre-sens afin d’éviter le trafic automobile.

6. D98 : depuis Mougins, Mouans-Sartoux, Le Plan et Grasse

Cet itinéraire fait l’objet d’un article dédié que vous pouvez retrouver ici : Mougins – Sophia Antipolis : proposition d’ aménagement de la RD 98

 

Carrefour des Bouillides

Comme indiqué sur notre carte cyclable interactive, le carrefour des Bouillides ne propose aucun aménagement cyclable. Véritable coupure urbaine, il est aujourd’hui un obstacle au développement du vélo sur la technopole.

Les avancées sur le projet de la RD98 permettent d’envisager une solution pour relier les axes sud.

Concernant les usagers souhaitant venir de Grasse – Plascassier ou Mouans-Sartoux, pas de solution simple pour eux : 2×2 sur tous les axes, itinéraire ni confortable ni sécurisé.

Le Carrefour des Bouillides : point noir de l'accès à Sophia depuis l'Ouest

Le Carrefour des Bouillides : point noir de l’accès à Sophia depuis l’Ouest

Seuls 300 mètres le séparent de la piste cyclable et du passage vers la Piste de la Source qui permettent de rejoindre le centre de Sophia en toute sécurité.

Bouillides

Route du Parc entre le rond-point des Bouillides et la piste cyclable

Un accès au Nord de la Route du Parc permettrait de relier la piste de la Source et le parc des Bouillides aux commerces et services adjacents.

Avec ces améliorations, l’aménagement du Carrefour des Bouillides permet la continuité du réseau cyclable :

Sophia_cyclable_Bouillides

Aménagement autour du Carrefour des Bouillides

7. D103 : depuis Grasse et Valbonne

Acces_Plascassier

 

La D103 (ou D1003) est partiellement aménagée : des bandes cyclables sont présentes sur 2km sur la commune de Mouans-Sartoux.

Pour le reste, aucun aménagement n’est présent, les cyclistes doivent partager la route avec les automobiles et bus.

Pourtant, un itinéraire sécurisé serait à n’en pas douter une façon simple et (relativement) peu coûteuse d’éviter l’embouteillage quotidien que connaissent si bien les actifs de Sophia venant de Grasse, Plascassier, Mouans-Sartoux et Valbonne.

D103

Classique embouteillage matinal sur la D103.

Axe d’amélioration

Une piste cyclable bi-directionnelle est ici possible (voirie assez large, peu d’intersections) et pourrait relier l’infrastructure de la D1003 pour proposer un itinéraire continu jusqu’à Plascassier.

Les passages plus étroits pourraient être aménagés en ne proposant qu’une seule voie sur quelques dizaines de mètres pour revenir à un strucutre bi-directionnelle dès que possible.

Note sur le Chemin du Bruguet

Même si un fort dénivelé est à déplorer sur sa partie finale, le Chemin du Bruguet est un des itinéraires sécurisés que les cyclistes peuvent emprunter pour rejoindre Sophia.

Il est intéressant pour les habitants de Valbonne centre ainsi que ceux des quartiers alentours.

Pour ceux venant de Grasse ou Plascassier, l’emprunter oblige un détour d’un kilomètre pour le rejoindre alors que la D103 est en pente douce à cet endroit. De fait, l’itinéraire le plus évident reste la D103.

Bruguet

700 mètres de détour pour cet itinéraire

Conclusion

Sophia Antipolis a été initialement pensée pour regrouper les acteurs des secteurs de pointe dans un cadre exceptionnel. Sa réputation est aujourd’hui ternie par des embouteillages récurrents subis par nombre de travailleurs.

Le déplacement à vélo constitue une des solutions pour désengorger les accès à la technopole.

Nous avons vu dans cette étude que la plupart des accès sont difficilement empruntables à vélo, voire même dangereux pour certains.

La part modale du vélo est pourtant de 3%, ce qui montre un réel intérêt des travailleurs sophipolitains pour ce mode de déplacement rapide, sain et économique et ce, malgré le dénivelé de la région.

Son ensoleillement est quant à lui un atout majeur pour convertir de nouveaux adeptes aux modes de déplacement doux.

 

Cependant, le nombre important d’interlocuteurs ralentit la mise en place d’un schéma cyclable cohérent, structuré et sécurisé.

Pour augmenter l’usage du vélo et désengorger les routes vers la technopole de Sophia Antipolis, il parait primordial de :

  • Créer un groupe de travail regroupant les collectivités pour optimiser les décisions dans le cadre du plan global de déplacements.
  • Définir les actions prioritaires et investir aux endroits stratégiques pour sécuriser les itinéraires et ainsi encourager les sophipolitains à monter en selle.

 

 

Note : Si des imprécisions se sont glissées dans cette étude, que vous souhaitiez 
nous aider ou tout simplement apporter votre point de vue, contactez-nous via e-mail.
Sources : Newsletter du SCE, Google Maps pour les captures d'écran.

Photos :
https://www.flickr.com/photos/46514086@N07/
piste cyclable

http://www.vieavelo.com/2015/09/dolce-via-vallee-de-l-eyrieux.html




RD 98 – Scénario #1 : Sens Sophia – Mougins

Ce scénario présentant l’inconvénient de rendre l’aménagement du Carrefour des Bouillides obligatoire, il n’a pas été retenu. Cette étape nécessaire mais coûteuse devra attendre, il y a d’autres priorités plus abordables financièrement.

D98

2 voies depuis le rond-point des Bouillides

Il s’agit de la voie entre le Carrefour des Bouillides et (300 mètres avant) l’arrêt de bus du Font de l’Orme.

Les 2 voies de circulation ne sont pas justifiées sur cette portion puisque la route se réduit à une seule voie limitée à 50 km/h quelques centaines de mètres plus loin.

 

Partagez cet article !Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on LinkedIn

4 comments

  • Pingback: Sophia-Antipolis : optimiser les trajets domicile-travail par le vélo — Partie 2/3 | Choisir / Initiatives Vélo

  • Pingback: Sophia-Antipolis : optimiser les trajets domicile-travail par le vélo — Partie 1/3 | Choisir / Initiatives Vélo

  • La communauté d’agglomération Sophia Antipolis (CASA), le CG06 travaillent déjà de concert sur ce sujet. Ensuite, ce sont les finances publiques qui manquent souvent. Sans vouloir prêcher pour leurs paroles.
    Après, tous les acteurs de la technopole (Sophia Club Entreprises, Conseil de Développement de la CASA, entre autres. ..), proposent des idées : relancer le Plan de Déplacements Inter Entreprises pour l’un, et émettre des avis pour un meilleur aménagement cyclable à soumettre au Président de la CASA, pour l’autre.
    Cela prend du temps. ..et en attendant, ce sont les actifs qui en subissent les conséquences. ..

  • Maxime Ch.

    Bonjour l’association Choisir,
    Au sujet de l’accès 5 que vous avez décrit, je vous suggère un axe d’amélioration. Si à première vue l’accès Ouest à Sophia est déjà réalisé alors que d’autres accès n’ont rien, je trouve que l’enclavement que réalise la route du Parc sur le côté Ouest de Sophia nuit gravement au développement du vélo sur Sophia et la pratique du vélo de loisir en particulier.
    Je vous propose comme axe d’amélioration de l’accès 5, un moyen de mieux connecter cet accès:
    – transformer la piste st Philippe en piste cyclable (850m)
    – construire et permettre la passage des vélos avec des feux actionnables à l’intersection piste st Philippe/route du Parc. (80m de piste et feux)
    – construire 200m de piste cyclable le long de la route du Parc entre la fin de piste du Jas Monoy/Bondy et l’intersection.
    Cet axe proposerait un nouvel accès Sophiaforet de la Valmasque. Il permettrait une connexion cohérente de la piste du Jas Monoy/Bondy actuellement branchée directement sur la route du Parc sans aménagements cyclables et donnerait même la possibilité de faire une boucle entièrement cyclable avec la piste des Lucioles.