Portrait d’usager du vélo #15 – Robert

Avec la série «Portrait d’usager du vélo», nous donnons la parole aux habitants des Alpes-Maritimes pour qu’ils nous fassent part de leurs expériences à vélo. Si vous souhaitez vous aussi partager votre expérience, contactez-nous par le formulaire ci-dessous !

Robert a commencé à aller à son travail à vélo une fois par semaine. Maintenant, prendre la voiture est devenu une contrainte. Ce qui était initialement un challenge s’est aujourd’hui transformé en besoin et moment de plaisir.


Présentation

Prénom : Robert

Âge : 54 ans

Situation familiale : marié, 2 grands enfants (24 et 26 ans)

Ville : St Jean de Cannes dans l’Estérel

Profession : Ingénieur à Sophia Antipolis

Vient au travail à vélo depuis : 2008

Vélo & accessoires

Marque/ modèle de vélo :

Vélo de route de marque Scott monté Shimano Ultegra acheté en 2010 chez cycle06 à Grasse.
Coût : ~1000€ pédale et chaussures comprises.

Vélo Scott équipé d’un dérailleur, plateaux, pignons et vitesses Shimano Ultegra

Éclairage (Avant/Arrière) :

Arrière : LED rouges clignotantes rechargeables par USB.
Avant : LED blanches fixes rechargeables par USB.

Sécurité (casque, écarteur, klaxon, accessoires réfléchissants) :

Casque, gilet en hiver pour les déplacements de nuit.

Vous êtes plutôt sac à dos ou porte-bagage & sacoches :

Sac à dos.

Trajet domicile-travail

Pourquoi avoir décidé de prendre le vélo pour aller au travail ?

Par challenge une fois par semaine et pour éviter de prendre la voiture et limiter mon empreinte écologique. Ensuite c’est vite devenu un besoin de commencer la journée par une heure de sport et une bonne douche réparatrice.

À quelle fréquence venez-vous travailler à vélo ?

Tous les jours de travail, quand la météo le permet, été comme hiver.

Quelle est la distance domicile-travail parcourue et la durée ?

Je pars la plupart du temps de Mandelieu car il n’y a pas d’éclairage sur la route de St Jean de Cannes. La distance parcourue est de 20 à 25 km selon le trajet choisi. En général le trajet est direct le matin, plus bucolique au retour selon les conditions météorologiques et l’envie.
Le temps de trajet varie mais il faut compter une heure le matin et un peu moins le soir en configuration trajet direct.

Je ne fais l’intégralité du parcours depuis chez moi que durant l’été, cela évite de prendre la voiture et de charger/décharger le vélo; dans ce cas je fais 30km dans un sens comme dans l’autre.

Que transportez-vous (repas, ordinateur, vêtements de change, enfants, …) ?

Je transporte les vêtements et le nécessaire de toilette (serviette, shampooing, savon …) en voiture les jours de pluie ou à vélo quand je ne peux pas faire autrement.
Ma garde-robe est stockée dans l’armoire de mon bureau avec les chaussures.
Je transporte également un nécessaire de réparation et mon laptop une fois par semaine car depuis peu, en plus de mon 4/5eme, je télé-travaille le vendredi.

Version commando avec le sac à dos le jeudi soir et le lundi matin.

Pouvez-vous détailler un de vos trajets ?

Départ de Mandelieu au pied de l’Estérel vers 6h30, direction le bord de mer ; magnifique le matin au lever du soleil et sans circulation. Je passe Thales Alenia Space et au rond-point, je prends sur la gauche le boulevard du Rivage direction Cannes La Bocca puis je remonte Carimaï jusqu’au rond-point des oiseaux. Malheureusement aucune piste cyclable qui permettrait de contourner la circulation.
Ensuite vient la partie la plus intéressante puisque je quitte le monde des voitures pour prendre les bords de l’étang de Fontmerle et le parc de la Valmasque et terminer à Thales.
Pour le retour, j’élargis souvent du côté de Mouans-Sartoux et je rentre par la Mourachone et Pégomas ; la circulation est moins dense en fin d’après-midi que dans le centre de La Bocca.
Evidemment, pas beaucoup de pistes cyclables et une cohabitation parfois difficile avec les automobilistes.

Quel calme, c’est presque trop court.

Qu’est-ce-qui vous plaît le plus dans le fait d’aller au travail à vélo ?

Je transforme une contrainte de trajet en un moment de plaisir, je me délecte le soir en remontant les files de voitures à l’arrêt. Le matin, le vélo me réveille, le soir je décompresse et j’évacue le stress de la journée.

Connaissez-vous d’autres personnes qui se rendent à leur travail à vélo ?

On n’est pas très nombreux à vélotaffer chez Thales, mais je pense que cela démarre. D’année en année le nombre augmente. (Une petite dizaine de personnes plus ou moins régulières).

Quand vous n’y allez pas à vélo, comment allez vous à votre travail ?

En voiture car il n’existe aucun moyen de transport alternatif depuis l’Estérel.

Quelles sont les raisons qui font que certains jours vous ne venez pas à vélo ?

La pluie ou une contrainte quelconque.
Si je ne prends pas mon vélo, c’est que je ne peux pas faire autrement.

Qu’est-ce qui pourrait vous faire venir plus souvent à vélo ?

Pas grand-chose, je pense difficilement faire plus.

Avez-vous une anecdote à partager ?

On me prend souvent pour un fou, moi j’espère plutôt être un précurseur.
Souvent le matin, j’ai la même question : « tu es venu en vélo » et je réponds invariablement « Non, je suis venu à vélo ; comme tous les jours »
Je suis étonné que les gens s’étonnent de ce qui devrait être la norme.

Equipement sur le lieu de travail

Votre lieu de travail propose-t-il :
  • Des parkings sécurisés ?
    • Oui puisque le site lui-même est sécurisé
  • Des vestiaires/douches ?
    • Oui
  • Des casiers pour stocker vos affaires ?
    • Non, tout est dans mon bureau
  • Un lieu pour faire sécher vos affaires ?
    • Non, j’ai un porte-manteau dans une salle machine

Parking motos, encore seul au matin.

Votre équipement

Rien de spécial : une tenue de cycliste été ou hiver en fonction. En cas de pluie, je me mouille mais j’essaye d’éviter en analysant la météo chaque jour. Malheureusement, on ne gagne pas toujours …

Entretien du vélo

Qui fait l’entretien de votre vélo ? Magasin de cycles, grande surface, vous-même, atelier participatif…

Je fais le nettoyage et graissage tous les 15 jours à peu près.
Remplacement des pièces d’usure et révision annuelle chez Culture vélo dans la zone des Tourrades à Mandelieu. Le vélo est toujours en bonne forme après 30 000 km.

Vos autres trajets à vélo

Votre vélo vous sert-il à d’autres trajets ?

Parfois le week-end avec des amis de la section ASL Cycliste de Thales ou lors de mes vacances si le terrain s’y prête. Un bon col de temps en temps, ça fait du bien à l’égo.

A quelle fréquence utilisez vous votre vélo ?

Tous les jours de la semaine quand le temps s’y prête ; de temps en temps le week-end et durant les vacances.

Avez-vous essayé le voyage à vélo ?

Non.

Si vous deviez donner un conseil à quelqu’un qui envisage d’aller au travail à vélo, quel serait-il ?

Commencer « petit bras » et se fixer des objectifs : une fois par semaine pour démarrer.
Au départ, c’est la logistique qui pose souvent problème. Où poser ses affaires ? Comment les faire sécher ? Comment ne pas gêner les collègues ?
Au fil du temps, on règle les imperfections, la routine s’installe et l’envie de faire plus prend le dessus.
Allez cette année, deux jours … et on finit accroc.
Mais non les vélotafeurs n’appartiennent pas à une secte …
Ou alors celle du sport, des endorphines qui motivent et donnent envie d’aller au boulot.

Public, écoute les oiseaux au lever du soleil.

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Voilà deux mois, j’ai eu une perte de connaissance sur le trajet peu après le rond-point des oiseaux. J’ai eu le temps de m’arrêter, de me mettre en sécurité, mais j’ai eu droit aux pompiers direction l’hôpital des Broussailles. J’aurais pu tout arrêter.
Les médecins ont découvert une allergie au blé potentialisée par l’effort … à 54 ans ?
Bref, plus de pain le matin. Des craquottes au sarrasin, pas très glamour mais c’est reparti.
Et pour finir, quand je termine mes vacances, comme beaucoup, je n’ai pas vraiment envie de reprendre le boulot et pourtant j’ai envie de reprendre le vélo.
Comprenne qui pourra …
En selle !


Vous êtes intéressés pour apparaitre dans notre série « Portrait d’usager du vélo » ? Remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons !

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet
Moi aussi je prends mon vélo !

Votre message

Partagez cet article !Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *