Portrait d’usager du vélo #02 – Philippe

Avec la série «Portrait d’usager du vélo», nous donnons la parole aux habitants des Alpes-Maritimes pour qu’ils nous fassent part de leurs expériences à vélo. Si vous souhaitez vous aussi partager votre expérience, contactez-nous par le formulaire ci-dessous !

 

Pour ce deuxième portrait (voir celui de Florent publié précédemment), nous faisons connaissance avec Philippe qui a commencé à venir à vélo il y a 18 mois. Selon la forme et l’envie, il alterne le VTT en forêt ou le VAE (fait maison). Cheminer sur les sentiers, voir des animaux sauvages et faire une activité physique sont autant d’aspects qui lui font prendre son vélo de bon matin.

 


Présentation

Prénom : Philippe

Age : 52 ans

Situation familliale :  Marié, 2 enfants (22 et 27 ans)

Ville : Biot

Profession : Consultant informatique

Vient au travail à vélo depuis : mi-2015

Vélo & accessoires

Marque / modèle de vélo :
Mon vélo est un VTT suspendu cadre carbone (et super léger) et un VAE (VTT) que j’ai fabriqué à partir d’un vieux VTT Decathlon et un moteur Bafang.

Le VAE fait maison à partir d’un Rockrider 500.

Éclairage (Avant/Arrière) :
Sur le VAE un éclairage à l’arrière et une frontale. Pour le VTT, je ne roule que quand il fait jour.
Sécurité (casque, écarteur, klaxon, accessoires réfléchissants) :

Casque et gants.

Vous êtes plutôt sac à dos ou porte-bagage & sacoches :
Sac à dos.

Trajet domicile-travail

Passage à gué (ou presque avec les blocs de pierre) par la Brague.

Au départ, pourquoi avoir décidé de prendre le vélo pour aller au travail ?

Faire une activité physique régulière autre que la course à pied et m’entrainer pour faire une sortie vélo de Biot à Hyères (145 km).

À quelle fréquence venez-vous travailler à vélo ?
Un jour sur deux environ.
Quelle est la distance domicile-travail parcourue et la durée ?

En VTT 12 km pour 45 min d’effort, je rallonge le parcours par les DFCI pour que ce soit une vraie activité physique et pour éviter les routes encombrées.

En VAE 5 km pour 15 min sans effort et zéro voiture (ou presque).

Que transportez-vous (repas, ordinateur, vêtements de change, enfants, …) ?

Vêtements de rechange si je viens en VTT, éventuellement un repas si je ne rentre pas entre midi et deux.

Qu’est-ce-qui vous plait le plus dans le fait d’aller au travail à vélo ?

Le plaisir d’être seul sur les chemins, de respirer, de faire une activité physique. Voir de temps en temps des animaux : lapins, faisans, renard (c’est plus rare), oiseaux, etc.

Rencontrer d’autres cyclistes et discuter avec eux fait partie des côtés positifs.

Connaissant la durée de mon trajet, je peux me permettre de prendre mon temps certains jours ce qui est très appréciable.

Entrée du Parc Départemental de la Brague

Connaissez-vous d’autres personnes qui se rendent à leur travail à vélo ?

Une personne au travail et les membres de la communauté Vélo Sophia.

Quand vous n’y allez pas à vélo, comment allez vous à votre travail ?

En scooter, c’est plus économique que la voiture et j’évite les bouchons.

Quelles sont les raisons qui font que certains jours vous ne venez pas à vélo ?

S’il pleut ou si j’ai des contraintes qui exigent des déplacements plus longs.

Qu’est-ce qui pourrait vous faire venir plus souvent à vélo ?

Avoir un bon équipement en cas de pluie, mais je ne sais pas trop que choisir.

Avez-vous une anecdote à partager ?
De temps en temps je rencontre d’autres cyclistes (voire mono cycliste) avec qui je partage un bout de chemin. Cela permet d’échanger nos points de vue sur ce mode de déplacement, de faire connaissance.
A posteriori, pourquoi décidez vous de vous déplacer à vélo ?
Le plaisir d’être dans la nature.

Equipement sur le lieu de travail

Votre lieu de travail propose-t-il :

  • Des parkings sécurisés ?
    • Oui, un local fermé à clé.
  • Des vestiaires/douches ?
    • Oui.
  • Des casiers pour stocker vos affaires ?
    • Non.
  • Un lieu pour faire sécher vos affaires ?
    • Non.

Pause photo sur le pont au-dessus de la Brague

Votre équipement

Haut : Veste réfléchissante et visible des chasseurs.

Bas : Cuissard court pour le VTT, sinon pantalon de ville pour le VAE.

En cas de pluie : Là est la question !

Quand il fait froid : 2 vestes chaudes superposées – Bonnet – Gants – Cuissard long pour le VTT.

Entretien du vélo

Qui fait l’entretien de votre vélo ? Magasin de cycles, grande surface, vous-même, atelier participatif…

Moi-même ou magasin de cycle en fonction de l’importance des travaux et de mes connaissances techniques.

A quelle fréquence entretenez-vous votre vélo ?

Une ou deux fois par an et en fonction des besoins, puis plus régulièrement gonflage, réglages des freins, etc.

Vos autres trajets à vélo

Petit single matinal : de quoi vouloir venir au boulot même le week-end !

Votre vélo vous sert-il à d’autres trajets ?

Oui pour le VTT, pour des sorties en forêt dans le secteur de la Valmasque et/ou de la Brague.

Je n’utilise le VAE que pour aller au travail, il n’est pas adapté pour des sorties VTT « sportives ».

A quelle fréquence utilisez vous votre vélo ?

Une fois par week-end en plus de mes trajets domicile-travail.

Avez-vous essayé le voyage à vélo ?

J’ai fait une sortie en vélo de route jusqu’à Hyères avec retour en voiture. Plus de 6 heures sur la selle, ce n’est pas de tout repos. J’aimerais refaire une sortie comme celle-là.

Pour finir le trajet, une belle piste cyclable bi-directionnelle. Un parcours qui fait envie…

Si vous deviez donner un conseil à quelqu’un qui envisage d’aller au travail à vélo, quel serait-il ?

Je lui conseillerais d’être accompagné pour commencer et de prendre conseil auprès de personnes qui font le même trajet. Je préconise aussi d’utiliser un VAE pour arriver « sec » au travail.

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Je remarque que quand je viens en VTT, donc quand je fais un effort, je me sens mieux pour travailler. Cela me met de bonne humeur, je me sens plus efficace, plus disponible. Et même si le temps est un peu glacial à 7h45 quand le soleil se lève et que les côtes me semblent interminables sans l’assistance électrique, je suis toujours content quand j’arrive au travail après cette petite récréation sportive.

La seule contrainte dans ce cas est de partir de bonne heure pour arriver assez tôt, car il faut prendre la douche après.

 


Vous êtes intéressés par apparaitre dans notre série « Portrait d’usager du vélo » ? Remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons !

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet
Moi aussi je prends mon vélo !

Votre message

Partagez cet article !Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on LinkedIn