Le double-sens cyclable à Mouans-Sartoux : les rues concernées

Dans les Alpes-Maritimes, Mouans-Sartoux est en avance concernant la mise en place du double-sens cyclable.

Elle l’a généralisé en 2015, permettant aux usagers du vélo d’emprunter dans les deux-sens les rues limitées à 30km/h (même celles où le trafic motorisé n’est lui permis que dans un seul sens graĉe à la avec la pose des panonceaux M9v2 « Sauf vélo » sous le panneau sens interdit). Et ce, dans la quasi totalité de la ville puisque Mouans-Sartoux est une « ville 30 », signifiant que toutes les rues sont limitées à maximum 30km/h.

Si Mouans l’a implémenté de façon massive, très peu de villes du département ont développé le double-sens cyclable à ce jour.

Les membres de notre association s’impliquent pour apporter des arguments en faveur de son implantation aux élus et agents. Bien que connaissant ce dispositif de loi, es mairies hésitent encore en égard à la sécurité de leurs administrés.

Nous rappelons alors que le DSC est un aménagement sûr, mis en place depuis des années dans de nombreux pays sans poser de problème particulier)

Le DSC est au contraire un aménagement permettant de sécuriser et d’apaiser la rue en incitant l’usager motorisé à ralentir.

 

 

Mise à jour du 03/12/2015 : Un nouvel arrêté municipal est passé pour signifier que la rue de la Gare serait exclue du dispositif de double-sens cyclable.

 

Mise à jour du 31/08/2018 : La pose du panonceau M9v2 (“Sauf Cyclistes”) est obligatoire pour que les usagers à vélo puissent emprunter le double-sens cyclable. Cela a été confirmé via une question au gouvernement le 22/11/2016 :

En ce qui concerne la signalisation verticale du double sens cyclable, le panonceau M9v2 (Sauf vélos) doit obligatoirement figurer en dessous du panneau Sens interdit B1.

 

En pratique

Le double-sens cyclable permet aux usagers du vélo d’emprunter dans les deux-sens les rues limitées à 30km/h (même celles où le trafic motorisé n’est lui permis que dans un seul sens graĉe à la avec la pose des panonceaux M9v2 « Sauf vélo » sous le panneau sens interdit)

Ce panneau optionnel est situé à l’entrée du sens autorisé pour tous les véhicules :

Cycle_contraflow_Rennes_2

Panneau C24a indiquant un double-sens cyclable

Tandis qu’on pourra voir ce panneau complété du panonceau obligatoire M9v2 « Sauf vélo » de l’autre côté de la rue :

 

Sens_interdit-vélo-contrensens

Panonceau M9v2 apposé sous un panneau de sens interdit

 

Les cyclistes ont donc le droit de remonter un sens unique afin de simplifier les déplacements.

Amis automobilistes, motards et scooters, soyez attentifs et levez le pied : vous allez croiser des vélos (beaucoup espérons 🙂 ) !

Quant aux piétons, faites attention en traversant, un vélo ne fait presque pas de bruit et peut venir dans l’autre sens, il faut s’habituer à regarder des deux côtés !

Cette vidéo permet de bien comprendre le double-sens cyclable en quelques minutes :

 

Ce que dit la loi

En France, un décret en date du crée les zones de rencontre à double-sens cyclable.

Le 4 Juillet 2015, le Gouvernement a publié un décret visant à sécuriser et favoriser le cheminement des piétons et des cyclistes.

La généralisation des doubles sens cyclables aux aires piétonnes et à l’ensemble des voies où la vitesse maximale autorisée est inférieure ou égale à 30 km/h.

Cela comprend les zones 30 (qui ont un statut particulier) ainsi que toutes les voies limitées à 30 km/h ou moins.

Il s’agit d’une généralisation de l’autorisation de 2008 qui était applicable seulement aux zones 30 et zones de rencontre.

En application de l’article R.412-28-1 du Code de la Route, la circulation en double sens des cyclistes est autorisée uniquement sur les voies signalés par un panonceau M9v2 (panonceau annonçant “Sauf Cyclistes”).

L’entrée en vigueur de l’autorisation de circulation à double sens des cyclistes est le 1er janvier 2016.

L’autorisation s’applique par défaut sauf décision contraire de l’autorité investie du pouvoir de police.

Application à Mouans-Sartoux

 

Les zones de rencontres sont bien présentes à Mouans-Sartoux et la mairie a validé le principe du double-sens cyclable dans la majorité des rues à sens unique des zones 30 de la ville (sauf exceptions motivées définies par arrêté municipal, voir plus loin pour les 2 rues concernées).

 

Voilà une excellente nouvelle pour les amateurs de vélo ! 🙂

 

Une signalisation verticale va être mise en place courant Novembre 2015 afin que le dispositif soit bien visible pour tous les usagers (cyclistes, automobilistes et autres conducteurs de véhicules motorisés, piétons).

 

Pour voir les panneaux mis en place, vous pouvez vous rendre sur cet article : http://www.asso-choisir.org/panneaux-velo-mouans/

Attention !

Pour des raisons de sécurité, 3 rues sont partiellement exclues du dispositif ! Il s’agit des rues suivantes :

  • Route de Pégomas entre le rond-point des Droits de l’Enfant et la Rue de La Paix
  • Chemin des Plantiers entre l’avenue de Grasse et la rue de la Magnanerie
  • Rue de la Gare

Il faudra donc descendre de vélo pour les emprunter à contresens.

Ces rues sont marquées en rouge sur la carte qui suit.

Quelques oublis

Sur la commune, quelques rues limitées à 30km/h et ne présentant pas de contre-indication visible à la mise en place d’un DSC ne disposent pas d’un panonceau M9v2.

Elles sont donc de fait des sens interdits pour les usagers à vélo comme les motorisés.

Nous discutons avec les élus mouansois pour permettre la pose de panonceaux et ainsi faciliter les déplacements des habitants.

ous avions identifié :

Avenue du Parc

Une portion de 50 mètres manque du fait d’un rétrécissement.

Aujourd’hui, l’usager est forcé de faire un détour de 170 mètres au lieu d’accéder directement au stade et au collège qu’il a dans son champ de vision direct.

https://graphhopper.com/maps/?point=43.617157%2C6.971469&point=43.616672%2C6.971115&locale=en-GB&vehicle=bike&weighting=fastest&elevation=true&use_miles=false&layer=OpenStreetMap.

Avenue de la Grand Pièce

D’après nos informations, il semblerait que le DSC existant ait été supprimé à la suite d’une plainte de riverain en raison d’un sentiment de dangerosité.

Nous rappelons que le DSC est un aménagement sûr, mis en place depuis des années dans de nombreux pays sans poser de problème particulier.

C’est au contraire un aménagement permettant de sécuriser et d’apaiser la rue en incitant l’automobiliste à ralentir.

La configuration de certaines rues peut en effet justifier la décision de ne pas implanter de DSC sur tout ou portion d’une rue (par le biais d’un arrêté municipal justifiant la décision).

Ce n’est pas le cas de l’Avenue de la Grand Pièce : large et rectiligne. Seul la sortie de garage d’une résidence pourrait nécessiter que l’on supprime une place de stationnement pour que les habitants gagnent en visibilité.

Nous espérons que le DSC sur l’avenue Grand Pièce sera rapidement rétabli.

 

 

Ici, un détour de 170 mètres est imposé : https://graphhopper.com/maps/?point=43.616668%2C6.971115&point=43.61704%2C6.970562&locale=en-GB&vehicle=car&weighting=fastest&elevation=true&use_miles=false&layer=OpenStreetMap.

Traverse des Magnans

Le panonceau est manquant sur cette rue qui ne présente aucune contre-indication à l’implantation d’un DSC.

Précision juridique

D’un point de vue juridique, le conducteur d’un véhicule motorisé est responsable en cas de collision avec un piéton ou un vélo.

Les assurances, par la convention IRSA, considèrent aussi que le véhicule motorisé est responsable.

 

Le double-sens cyclable doit cependant être abordé à vitesse modérée par les cyclistes, les véhicules venant dans le sens principal peuvent être surpris et certaines rues Mouansoises sont étroites.

 

Carte interactive

 

Vous pouvez consulter la totalité des 27 rues concernées en vert sur cette carte interactive :

Plus d’informations : https://fr.wikipedia.org/wiki/Double-sens_cyclable

 

Autres mesures du décret du 4 Juillet 2015

Attention, d’autres mesures contenues dans le décret méritent d’être connues :

Le stationnement des véhicules motorisés sur des cheminements piétons et des pistes cyclables entraînera désormais des contraventions de deuxième classe, ainsi qu’une amende beaucoup plus dissuasive de 135 euros.

Certaines villes se sont mises à appliquer la mesure strictement, la facture monte vite : plus de 2000€ en une heure d’intervention à Rennes par exemple !

 

Pour raison de sécurité (ouverture de portières des voitures garées sur le côté de la chaussée), les cyclistes seront désormais autorisés à rouler au milieu de la rue, si celle-ci est en sens unique, ou de la voie, si la rue est en double sens.

Source : transports.blog.lemonde.fr

 

 

Partagez cet article !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *