Création d’une communauté d’usagers du vélo à Sophia Antipolis

[MàJ] La première réunion de la communauté d’utilisateurs du vélo (et VAE) de Sophia Antipolis se tiendra le 23 Novembre 2016 à 12h dans les locaux de l’ADEME.

 

C’est avec un plaisir non dissimulé que nous avons reçu la convention signée par la CASA et l’ADEME pour la « Création d’une communauté de cyclistes et d’utilisateurs du vélo (et VAE) à Sophia Antipolis ».

 

4276669073_bf8dc5e003_o

 

Développer l’usage du vélo pour les trajets domicile-travail

convention_casa_ademe_entete

Courrier reçu au siège de Choisir : convention CASA – ADEME en faveur du vélo

Nous apprenons dans cette convention que le PDU adopté en 2008, fixe pour objectif de la CASA de tripler le nombre de déplacements réalisés à vélo.

Pour enclencher cette démocratisation du vélo, la CASA entend agir en premier lieu sur les principaux freins à son usage :

  • Absence de sécurité et discontinuité cyclables,
  • Effort physique important lié à la topographie de la technopole,
  • Impression de perte de temps,
  • Distance importante entre le domicile et le lieu de travail…

 

En s’appuyant sur le développement exponentiel du marché du vélo à assistance électrique, la CASA veut agir pour le développement des trajets domicile-travail à vélo pour répondre aux problèmes de congestion routière.

 

S’appuyer sur les associations de cyclistes

En partenariat avec l’ADEME et le Sophia Club Entreprises, la CASA souhaite s’appuyer sur les associations de cyclistes locales afin de créer une communauté de cyclistes et d’utilisateurs du VAE à Sophia Antipolis.

convention_casa_ademe_signatures

Convention signée par J. Ransquin (ADEME) et T. Occelli (Maire d’Opio délégué aux transports sur la CASA).

Le but est de pouvoir identifier et recenser dans un premier temps les besoins des utilisateurs du vélo sur la technopole.

Il est donc d’autant plus important que tous les usagers à vélo se rapprochent des associations les représentant (Choisir travaille principalement sur le vélo, Travisa focalise ses actions sur Sophia Antipolis) afin de recueillir un maximum d’information et de peser dans les décisions sur les aménagements cyclables.

 

Planifier de nouvelles infrastructures

Le travail avec les usagers permettra ensuite de planifier de nouveaux itinéraires cyclables et d’améliorer voire réaménager certaines infrastructures existantes.

Choisir / Initiatives Vélo a déjà identifié quelques actions à mettre en place pour faciliter les accès de Sophia Antipolis à vélo, voir notre série d’articles ici : Analyse des accès cyclables de Sophia Antipolis.

Nous avons aussi initié une carte participative pour identifier les points noirs cyclables et les faire remonter à la CASA (ou au département le cas échéant). La carte est disponible ici : http://www.asso-choisir.org/carte-velo/.

 

Carto

Carte identifiant les points cyclables à améliorer

 

Début du project : Octobre 2016

Choisir a entamé une collaboration avec la CASA en revoyant les plans du Bus-Tram entre le carrefour des Trois Moulins et Sophia (article détaillé disponible ici).

Ceci était une première étape et appelle de nouvelles discussions sur les autres accès (venant de Mougins, Grasse, Valbonne…) afin d’encourager de plus en plus d’automobilistes à tenter l’expérience d’un trajet domicile-travail sans bouchon.

 

D604

Assez d’être bloqué dans les bouchons ? Passez au vélo !

 

Des actions en 2016 avec 2017 en ligne de mire

Il est désormais important de montrer aux cyclistes que ces bonnes intentions seront concrétisées sur le terrain par des actions en leur faveur.

Nous allons travailler avec la CASA pour réaliser quelques améliorations d’ici la fin de l’année.

Ces actions permettront de confirmer la direction prise récemment par la CASA et d’appuyer la demande de budget pour 2017 où nous espérons voir de réelles avancées pour le développement du vélo.

 

 

Partagez cet article !Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on LinkedIn

12 comments

  • Philippe Bouillon

    Très bonne initiative!

  • miau

    Parfait. Il faut prevoir des pistes cyclables depuis les gares d antibes et biot, depuis les arrets de la future navette vers les entreprises. Et il faut travailler pour que les cyclistes puissent prendre leur velo en train (pas assez de ram pour les velos) et aussi dans les navettes comme c est possible au Danemark ou aux Pays Bas….

  • thierry masson

    très bonne initiative. Et que les vélos soient acceptés dans les bus pour ne pas dissuader de prendre son vélo s’il y a risque de pluie, ou si on finit plus tard et qu’il fait nuit noire

  • Pingback: [23 Novembre 2016] Réunion de création de la communauté d’usagers du vélo à Sophia Antipolis | Choisir / Initiatives Vélo

  • Annie Benard

    Un grand nombre de tronçons de pistes cyclables ou de bandes vertes dessinées sur les trottoirs se terminent soudainement en angle droit directement sur les abords des routes où les automobiles circulent à vitesse rapide (surtout en ligne droite).
    C’est encore plus dangereux que pas de piste du tout car les conducteurs ne s’attendent pas à voir surgir un vélo qui sort de son circuit sur le coté de la route (même avec des panneaux indicateurs, cela ne les empêche pas de continuer à accélérer).
    Dans 95 % des cas, une solution simple est possible en prolongeant le circuit vélo en ligne droite et creuser un « bateau » sur le rebord du trottoir pour que les vélos puissent descendre et rallier doucement et en toute sécurité la route ou le carrefour à un endroit qui ne présentent plus de risque.
    Je ferai part à TRAVISA de divers points dangereux de ce type entre Biot et Antibes.

  • valP

    Très bonne initiative, bravo !
    Promouvoir et faciliter le transport à vélo à la CASA, vaste sujet mais tellement important.
    D’accord avec Thierry, ça serait super que les vélos soient acceptés dans les bus et dans le futur bus tram.
    D’ailleurs étant d’Antibes et voulant participer à un atelier participatif à Grasse, le train s’ impose et le tarif n’est pas du tout le même que le bus ( 14 €/aller-retour contre 3 € en bus).
    longue vie à http://www.asso-choisir.org
    🙂
    valentin

    • admin

      Merci pour votre soutien.
      Le sujet du vélo sur les bus a été rapidement abordé à l’une des réunions que nous avons eues avec la CASA.
      Il semblerait qu’un frein à la mise en place soit la crainte d’un allongement de la montée dans les bus.
      Nous sommes en train de rechercher de la documentation pour évaluer l’impact réel de ce dispositif.
      L’idée est de rassurer les opérateurs pour avancer sur la mise en place.
      Ils sont nombreux sur notre région :

      • Envibus pour Antibes,
      • Sillages pour le Pays de Grasse,
      • Palm Bus pour la CAPL
      • et les bus du département.

      Autant d’acteurs avec qui discuter et travailler.

      Salutations et à bientôt à l’atelier !

  • Pingback: Création d’une communauté d...

  • Corinne Miquel

    bravo pour l’initiative. J’utilise mon VAE pour mes déplacements domicile-travail (intra-Sophia). Je remarque que quand la piste cyclable croise un accès d’entreprise ( voie privée), les vélos ne sont pas toujours prioritaires. Pourquoi ?

  • aneta

    Mais c’est vraiment une bonne idée ! Merci à vous de penser au transport à vélo. Une très bonne initiative ! Bravo !

  • Bruno

    En roulant de nuit en vélo, on s’aperçoit aussi des points dangereux qu’on évite de jour. L’absence d’éclairage sur les pistes cyclables de Sophia ne serait pas un problème si les pistes étaient plus souvent nettoyées. On retrouve en effet pas mal de pierres ou de branches, soit par les effondrements des abords de pistes, soit par le rejet sur la piste cyclable de débris qui ont été envoyés de la route proche. Nous sommes plusieurs cyclistes à nettoyer nous mêmes ces pistes ou à couper des branches avec des sécateurs, mais on pourrait aussi demander à la CASA de nous aider.