Relever le Challenge Mobilité : mode d’emploi

Du 16 au 22 Septmbre 2017 : Semaine de la mobilité dans toute l’Europe. À vos vélos 🙂 !

 

La Semaine Européenne de la mobilité aura lieu du 16 au 22 Septembre 2017.

Plusieurs collectivités des Alpes-Maritimes ont pris l’heureuse initiative de mettre en place des défis à l’occasion de la semaine de la mobilité.

Le but recherché est d’inciter les actifs à choisir un mode de déplacement alternatif à « l’auto-solisme » (fait d’être seul dans sa voiture) pour un jour ou comme toujours.

Cet article essaie de présenter les possibilités offertes aux habitants pour franchir le pas et tenter l’aventure en diminuant le stress induit par ce changement d’habitude.

Prendre ses dispositions et préparer son trajet

Participer au Challenge mobilité demande aux citoyens de modifier leurs habitudes de déplacement.

Poser les enfants à l’école, à la crèche, être à l’heure au travail… : comment s’adapter pour relever le challenge ?

C’est le plus gros défi à relever : changer l’organisation mise en place (parfois depuis de longues années) et devoir trouver une solution adaptée aux contraintes de chacun.

 

Bus, vélo, covoiturage… Quel mode de transport choisirez-vous ?

 

Quels sont les challenges dans les Alpes-Maritimes ?

 

Le Challenge de la Mobilité de Sophia Antipolis : 21 Septembre 2017

Après une première édition en 2016 (en région PACA), le Challenge de la Mobilité est de retour en 2017 avec comme ambition de battre les (très bons) chiffres de 2016 :

  • 27 entreprises inscrites.
  • 835 salariés participant au challenge.
  • 27200 km parcourus (~2 A/R Nice – New-York).
  • 12800 km de report modal (~2.5 tonnes de CO2 évités.

 

« Pour un jour ou comme toujours, au travail j’y vais autrement ». Ce défi concerne toutes les entreprises de la technopôle.

D’après wikipédia, cela représente quelques 30 000 actifs, soit environ 25 000 voitures chaque jour si l’on se réfère aux résultats de l’étude menée en 2014 par le Sophia Club Entreprises.

 

Les actifs de Sophia sont donc invités à s’inscrire pour le compte de leur entreprise et ainsi relever le défi d’une alternative à « l’auto-solisme ».

Pour s’inscrire, il est nécessaire de renseigner l’identifiant de son établissement puis de remplir un questionnaire de quelques champs.

Si votre entreprise n’a pas d’identifiant (15 sont inscrites à ce jour), il est possible d’en demander un directement.

 

Voici en vidéo un résumé de l’édition 2016 :

 

 

 

Quelles solutions sont à la disposition des actifs ?

Pour se rendre au travail, plusieurs solutions sont possibles, trouver la bonne n’est pas souvent aisé. Petit guide pratique.

 

Pacamobilité : votre assistant mobilité dans toute la région

PACA Mobilite

Pour aider à faire le bon choix, le site PacaMobilité recense de nombreuses informations sur les différents mode de transport disponibles dans toute la région PACA. Repris sur les autres sites (envibus, covoiturage…), il fait figure de référence en matière de recherche de solutions de transport.

La marche à pied

À raison de 4km/h, il est possible de couvrir une bonne distance en 20 minutes de marche.

Ceux qui ont la chance d’habiter proche de leur lieu de travail peuvent facilement franchir le pas.

La course à pied

Et oui, pour les amateurs de jogging, une solution simple de joindre l’utile à l’agréable et tout simplement de se rendre au travail en courant !

De très bonnes informations et de nombreux témoignages sont disponibles sur le site The Run Commuter (en anglais) qui vous aideront à préparer votre premier trajet.

TRCommuter

La FAQ répond à de nombreuses questions et peut également servir pour organiser ses trajets à vélo.

 

Le vélo

Plus efficace que la marche à pied (plus rapide et moins fatigant), le vélo est une solution facile à mettre en oeuvre pour participer au challenge mobilité (bien que nécessitant un peu de logistique en amont).

colville_beach

La première étape est de choisir son itinéraire (nous conseillons les sites de calcul d’itinéraire GraphHopper ou Geovélo pour des cheminements adaptés aux vélos). L’idéal étant de faire un essai « à vide » un jour férié ou pendant un week-end qui permettra d’évaluer la durée de trajet sans se soucier de l’heure d »arrivée.

La partie logistique n’est pas à négliger : y a-t-il des arceaux pour accrocher le vélo une fois arrivé au travail ? Des douches sont-elles mises à disposition ? Prévoir un change (à mettre dans le sac à dos ou à emmener un jour précédent)…

 

graph

Exemple d’itinéraire depuis Le Plan de Grasse à la zone de l’Argile à Mouans-Sartoux — GraphHopper

 

geovelo

Le même itinéraire utilisant Géovélo, qui propose plusieurs variantes en fonction du pourcentage de voies aménagées

 

Les bus cyclistes

 

Si la perspective de se lancer seul à vélo dans la circulation ne vous emballe pas, sachez qu’il existe des lignes de « bus cyclistes ».

Le principe est simple : se retrouver à un endroit / horaire fixe et rouler en groupe. Comme sur une ligne de bus, on peut aussi définir des arrêts en cours de route pour permettre à d’autres de se joindre au groupe.

Pour l’édition 2017 du Challenge Mobilité de Sophia Antipolis, des lignes de bus cyclistes sont mises en place afin de permettre à tous ceux qui le souhaitent de se joindre au cortège.

Pour plus d’information, cet article vous donnera tous les détails : Vélo-bus pour le Challenge mobilité à Sophia Antipolis.

 

 

Une vidéo montrant le concept implanté à Toulouse :

 

Pour des informations sur les pistes cyclables des Alpes-Maritimes, consulter le site du département : https://www.departement06.fr/se-deplacer-autrement/pistes-cyclables-3018.html

 

Le bus

Sillages_Lignes_Urbaines

Lignes urbaines du réseau Sillages

Sur le territoire de la CAPG, le réseau Sillages propose des lignes régulières complétées par celles du conseil départemental.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus d’infos sur le réseau Sillages : http://sillages.paysdegrasse.fr/

 

A destination de Sophia Antipolis plusieurs solutions sont proposées :

envibus

Plan du réseau Envibus

Le train

Pour les salariés du Pays de Grasse, il est possible de se rendre au travail en train. Deux gares sont possibles : Mouans-Sartoux et Grasse.

 

Le covoiturage

Blablacar n’étant que peu implanté sur les trajets du quotidien, il faut trouver une alternative.

Heureusement, de nombreuses initiatives ont émergé dans ce domaine.

Le site covoiturage-cg06 propose par des fonctions de recherche par origine, destination et même la possibilité de « prendre le train en marche ».

 

covoiturage-06

De nombreux trajets sont disponibles via une recherche multi-critères

 

D’autres offres sont en train d’émerger, dont plusieurs dans la région (OttoetCo, Hupp, Ridygo…), essayez-les, vous trouverez peut-être votre bonheur !

 

Pour aller plus loin

De nombreuses informations sont disponibles sur le site du département des Alpes-Maritimes.

https://www.departement06.fr/cadre-de-vie/deplacements-2996.html

https://www.departement06.fr/deplacements/se-deplacer-autrement-3016.html

N’hésitez pas à nous faire signe si vous souhaitez partager d’autres sites qui oeuvrent pour une autre mobilité.

Partagez cet article !Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *