Choisir Vélo lauréat du concours national French mobility

[MàJ] : Aprè Nice Matin, Radio Monaco, c’est au tour de France Bleu Azur de mettre en lumière le prix reçu par notre association, à écouter !

Label French Mobility

La remise des prix du concours d’innovation « French Mobility » était organisée vendredi 26 janvier 2018 à Paris, suite à la grande concertation des Assises nationales de la mobilité.

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/remise-des-prix-french-mobility-loccasion-matinee-linnovation

Le projet proposé par Choisir Vélo de Système de location de vélos issus de récupération en déchetteries a été désigné lauréat dans la catégorie Mobilités actives !

 

Lors des Assises de la Mobilité, le gouvernement Français a lancé un appel à projets innovants en lien avec la mobilité du quotidien.

 

Choisir Vélo en finale des appels à projet des Assises de la Mobilité

Nous avons été conviés à présenter notre projet le 19 Janvier 2018 lors de la finale dans la catégorie “Mobilités actives”.

 

 

La remise des prix s’est déroulée le vendredi 26 janvier à la Cité universitaire de Paris en présence de :

  • Élisabeth Borne, Ministre chargée des Transports,
  • Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’État auprès du Premier ministre,
  • Jean-Marc Zulesi, Député des Bouches-du-Rhône, président des Ateliers de l’innovation, président du jury des prix French Mobility

Notre projet récompensé

Remise des Prix French Mobility — 26/01/18 — @ptebibel

Voici la description du projet telle que communiquée lors du concours :


Le projet de Système de location de vélos issus de récupération en déchetteries concerne trois thématiques :

  • Réduction des déchets
  • Création d’emploi locaux et non délocalisables
  • Développement de la mobilité active auprès des citoyens.

Le projet consiste en la récupération de vélos déposés en déchetterie afin de les remettre en état via une structure d’insertion et d’aide au retour à l’emploi.

Les vélos sont transportés à l’atelier, triés, démontés (pour récupération de pièces) et réparés.

Ils sont ensuite repeints aux couleurs de la collectivité partenaire puis mis à disposition des citoyens (via une vente, location courte à longue durée, prêt ou don, selon le choix de la collectivité).

L’opération de remise en état est complétée par une vélo-école proposant des séances de (re)mise en selle à destination des adultes et enfants pour permettre à tous d’apprendre les comportements à suivre lors des déplacements à vélo.


La première étape (récupération et remise en état des vélos issus des déchetteries) est d’ailleurs opérationnelle depuis Septembre 2016 dans le cadre d’une convention avec l’agglomération de Cannes-Pays de Lérins.

Les bénéfices du prix « French Mobility »

  • Les projets lauréats seront labellisés « French Mobility » et pourront être hébergés dans un incubateur partenaire.
  • Les territoires d’expérimentations qui accueilleront les lauréats bénéficieront d’une mise en visibilité.

 

Implémenter le projet sur notre territoire

Comme indiqué sur le site du gouvernement, la possibilité d’être hébergé dans un incubateur partenaire ouvre des perspectives de mise en place de ce projet sur le territoire des Alpes-Maritimes.

Nous espérons maintenant pouvoir finaliser une convention qui permette une implémentation rapide et appelons donc les agglomérations du Pays de Grasse, de Cannes-Pays de Lérins et la CASA à agir pour que ce projet devienne une réalité.

 

 

 

Aller plus loin : répliquer sur d’autres territoires

L’incubation de ce projet est une première étape importante qui permettra de valider le concept sur un territoire.

Nous espérons pouvoir ensuite le répliquer sur d’autres territoires en France.

« Les solutions sont dans les territoires et ont souvent la capacité d’essaimer ailleurs », Elisabeth Borne, ministre des Transports

En s’appuyant sur les associations membres des réseaux de la FUB (Fédération des Usagers de la Bicyclette) et de l’Heureux-Cyclage (plus de 200 structures chacun) ainsi que des acteurs comme la Fabrique des Mobilités, il parait possible de trouver d’autres collectivités intéressées par une implantation locale.

Les ingrédients sont assez simples à retrouver :

  • Une volonté politique d’améliorer la mobilité des citoyens, de réduire les déchets et de créer des emplois,
  • Une association ou structure d’insertion,
  • Des personnes motivées pour reprendre le chemin de l’emploi grâce à la mécanique vélo,
  • Une ou des déchetteries permettant d’approvisionner l’atelier en vélo à remettre en état.

 

Il existe d’ailleurs quelques projets similaires en France (Toulouse, Rennes…) avec qui nous prendrons sûrement contact.

 

Appel à projet national ADEME

 

Appel à Manifestation d’Intérêt ouvert par l’ADEME de janvier à juin 2018.

 

[Mise à jour — 29/01/2018] : un appel à projet a été initié par par l’ADEME et le gouvernement, faisant suite au concours French Mobility.

#AMI – #FrenchMobility – Territoires d’expérimentation de nouvelles mobilités durables

C’est l’occasion pour toutes les collectivités de moins de 100 000 habitants de déclarer leur intérêt pour un projet tel que le notre sur leur territoire.

Appel aux associations

 

Voici la description d’un modèle de candidature à remplir par les collectivités pour candidater : http://wiklou.org/wiki/Systeme_de_location_de_velos_issus_de_recuperation_en_dechetteries

Appel donc à toutes les associations de la FUB et de l’Heureux-Cyclage pour contacter vos élus et les encourager à remplir le dossier d’inscription !

 

 

Avis aux personnes intéressées par ce projet : n’hésitez pas à nous contacter pour participer à l’aventure.

 

French Mobility: tous les lauréats

Voici la liste complète des projets labellisés French Mobility.

  • Catégorie « Plateformes et services numériques » : Optimix, outil de planification, gestion et suivi des plans de mobilité des entreprises de l’Eurométropole de Strasbourg.
  • Catégorie « Mobilité occasionnelle » : Lyko, solution de mobilité urbaine et collaborative qui développe un réseau de lignes régulières de covoiturage dédiées aux liaisons aéroportuaires (lancement en février à Lyon, en septembre à Paris, et dans toute la France en 2O19).
  • Catégorie « Mobilité partagée » : Le chèque covoiturage de Scity.coop, permettant aux entreprises d’inciter leurs salariés à se déplacer autrement en finançant tout ou partie de leurs trajets (expérimentation en région Paca).
  • Catégorie « Mobilité active » : L’association Choisir vélo, pour son système de location de vélos issus de récupération en déchetteries.
  • Catégorie « Territoire peu dense » : Le parc naturel régional des Grands Causses, avec la mise en place d’autostops organisés, de covoiturage, de prêt de vélos à assistance électrique et le développement d’une flotte de voitures et de vélos électriques pour les entreprises et les collectivités.
  • Catégorie « Accessibilité » : Aurizone, application proposant un GPS piéton pour les personnes en situation de handicap visuel, pour les guider à l’intérieur de bâtiments.
  • Catégorie « Mobilité des nouvelles générations » : Carascol, projet porté par le groupe Transdev et la start-up Groupeer, pour vérifier les montées et descentes des enfants empruntant les transports scolaires (dispositif en place en Indre-et-Loire).
  • Catégorie « Mobilité des seniors » : Cheveux au vent, projet porté par la Maison de la voie verte à Dunkerque, proposant des promenades en vélo-taxi pour les seniors.
  • Catégorie « Transport de marchandises » : Applicolis, solution de livraison urbaine écologique, « participative et transparente ».
  • Catégorie « Mobilité solidaire » : Solicycle, projet porté par Etudes et chantiers Ile-de-France, proposant de récupérer, de recycler et de vendre des vélos, ainsi que des ateliers de réparation et de sensibilisation de la pratique du vélo.
  • Catégorie « Approche multimodale » : Sismo, plateforme d’information et de billettique multimodales porté par le Syndicat mixte des transports collectifs de l’Oise.
  • Prix coup de cœur du jury : Balade à vélo à tout âge, projet à destination des personnes isolées et âgées (lancement au printemps)
  • Prix spécial du jury : Citiz, solution d’autopartage pour particuliers et professionnels déployée en région Rhône-Alpes.

On en parle

Réseaux sociaux

Presse

Nice Matin nous a consacré un article : http://www.nicematin.com/technologie/lassociation-grassoise-choisir-le-velo-remporte-le-prix-de-la-french-mobility-202720

https://www.lemoniteur.fr/article/mobilite-l-innovation-s-invite-sur-tous-les-territoires-35289211

http://www.webtimemedias.com/article/prix-french-mobility-scitycoop-sophia-et-choisir-le-velo-grasse-20180130-62067

 

Interviews radio

https://m.soundcloud.com/radiomonaco954/camille-chappuis-le-fil-vert-choisir-le-velo-recoit-le-prix-de-la-french-mobility-30012018

https://www.francebleu.fr/emissions/france-bleu-azur-matin/azur/l-association-grassoise-choisir-velo-recompensee-par-la-french-mobility

 

Crédit photo de la présentation : Victor van Werkhooven (CC BY 2.0)

Fietstocht over het Amelandse strand

Partagez cet article !Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *