Un triporteur à Cagnes-sur-mer

Une agréable surprise est venue ponctuer un moment sur la plage.

La découverte d’un triporteur Babboe Curve de toute beauté.

Comment ne pas tourner la tête…

La caisse en bois contient deux bancs pouvant transporter jusqu’à quatre enfants avec harnais de sécurité inclus.

Une assistance électrique permet d’envisager le transport de lourdes charges (jusqu’à 120kg quand même) sans trop d’appréhension…

La prise en main est aussi surprenante que rapide : ce n’est pas la conduite d’un vélo standard mais quelques mètres suffisent à se sentir en confiance.

C’est un vélo qui fait tourner les têtes des passants…

Équipement complet pour un trajet en toute sécurité

Une tente de protection de pluie est disponible en option pour rouler toute l’année.
Il faut compter dans les 3000€ pour s’offrir ce bijou.

En remplacement de la seconde voiture d’une famille ce pourrait être rentabilisé en un an.

En verra-t-on bientôt d’autres ? Nous l’espérons !

Mougins -> Sophia-Antipolis : Proposition d’aménagement de la RD 98

« Les vélos n’ont pas à être sur une route à 90km/h sans piste cyclable »
Acces_Mougins_D98

Accès particulièrement dangereux par la D98

La RD98 (Avenue Maurice Donat) est un itinéraire intéressant pour le travailleur souhaitant se rendre à vélo sur la technopôle de Sophia-Antipolis en venant du Nord-Ouest du fait du faible dénivelé pour l’atteindre.

Malheureusement, il est sous-exploité : pour l’usager du vélo cet axe représente plus un mur qu’une voie d’accès. Et pour cause : c’est une 2*2 voies limitée à 90km/h sans aucun aménagement cyclable.

Aménagement possible à droite de la voirie

Aucun aménagement dans la descente vers la 2×2 voies.

D98_StreetView_2

2×2 vois limitée à 90km/h – l’usager à vélo n’a pas de place ici

 

Même si la plupart des automobilistes respectent une bonne marge de sécurité, le vélotaffeur ne se sent jamais vraiment à sa place sur ce qui ressemble à une autoroute.

Il suffit de l’emprunter une fois pour comprendre que « les vélos n’ont pas à être sur une route à 90 sans piste cyclable » comme me l’a fait remarquer un automobiliste à qui je demandais de laisser un peu plus de marge lors de son dépassement (on rattrape souvent les voitures au rond-point suivant).

Tout à fait d’accord avec vous monsieur et nous y travaillons !

 

Il est possible d’éviter la RD98 en empruntant un itinéraire forestier qui longe le golf. Cependant, le tracé est chaotique (un VTT est nécessaire, il n’est pas possible de passer en vélo de ville) et composé de plusieurs fortes montées/descentes.

Idéal pour s’entraîner aux randonnées du week-end, inadapté au vélo utilitaire de tous les jours.

Axe d’amélioration

Afin de sécuriser l’itinéraire, nous souhaiterions :

  • Une diminution de la vitesse maximale de 90km/h à 70km/h.
  • Voir une voie de circulation supprimée pour la remplacer par une piste cyclable bi-directionnelle séparée.

Une expérimentation de quelques mois à l’aide de balises de signalisation (J11) permettrait d’évaluer les impacts sur le traffic routier et cycliste à moindre coût.

La possibilité de revenir à la configuration actuelle très rapidement devrait inciter le département (responsable de cette portion) et la CASA (qui a tout intérêt à voir une partie de ses actifs trouver une alternative à la voiture) à étudier la proposition.

Scénario retenu : sens Ouest – Est (Mougins – Sophia)

Dans le but de sécuriser la portion de D98 entre Font de l’Orme et le carrefour des Bouillides, réduire la circulation sur une seule voie ne devrait pas impacter le trafic avant l’arrivée sur le rond-point.

Sur les 500 premiers mètres de la D98, il est possible d’aménager une piste sur le bas-côté sans gros travaux.

D98_StreetView_1_modif

Un aménagement est possible en débordant sur l’accotement

 

Un kilomètre plus loin, il est envisageable de faire bifurquer les vélos au niveau de la piste des Bouillides pour les faire passer par le sentier longeant le golf et débouchant sous le pont. Cela permet de conserver 2 voies pour l’accès au rond-point sur 200 mètres pour absorber un éventuel embouteillage.

Arrivée sur le Carrefour des Bouillides (et piste des Bouillides sur la droite)

Arrivée sur le Carrefour des Bouillides (et piste des Bouillides sur la droite)

Pour que cet itinéraire soit utilisable par tous, il est nécessaire de goudronner le sentier entre la RD 98 et le passge vers l’Auberge de la source. Ce sentier n’est empruntable qu’à VTT aujourd’hui (l’aplanir dans un premier temps pourrait suffire).

Voici l’itinéraire que cela représenterait une fois sécurisé :

D98_Scen2

RD 98 : 2 km sécurisés à moindre coût

Nous obtenons ainsi un aménagement sécurisé pour les cyclistes de presque 2 kilomètres sans gros travaux d’infrastructure.

 

Avantage supplémentaire de cette proposition

Comme indiqué dans un commentaire, cette solution présente un avantage important dans le sens Sophia -> Mougins.

sources-rd98

Pour rejoindre la RD98, les cyclistes doivent emprunter la Route du Parc et le rond-point des Bouillides. 2 aménagements hostiles aux vélos.

En effet, il permet aux usagers à vélo d’éviter le rond-point des Bouillides qui n’est pas du tout adapté aux vélos (aucun aménagement sécurisé, deux voies pour un trafic motorisé souvent rapide).

De plus, un autre point très dangereux (identifié sur notre carte participative) est évité grâce à cette solution : la voie de sortie de la Route du Parc en direction de la Route des Dolines en direction du centre de vie de Haut-Sartoux.

routeparc-rdptbouillides

Pour se rendre au rond-point des Bouillides (au fond), le cycliste se retrouve au milieu de 3 voies de circulation rapide.

Les voitures se rendant vers Haut-Sartoux doivent couper l’axe aux cyclistes allant tout droit. Le grand différentiel de vitesse, rend la manoeuvre délicate pour les véhicules motorisés et très inconfortable (et même dangereuse) pour l’usager à vélo.

 

Conclusion

Cet aménagement nous parait être prioritaire parmi les accès à Sophia-Antipolis : le rendement « investissement / nombre d’usagers » pourrait être très important.

Il permet en un minimum d’investissement de sécuriser un itinéraire aujourd’hui dangereux pour les cyclistes qui empêche certainement nombre d’automobilistes de s’essayer à la solution vélo.

En réalisant la solution temporaire que nous proposons, Le Cannet, Mougins, Mouans-Sartoux (et alentours) verraient s’ouvrir un couloir cyclable vers la technopôle. Gageons que les usagers répondront présent. Reste à convaincre le département et le responsable de la voirie de tenter l’expérience…

Succès pour la 1ère bourse aux vélos à Mouans-Sartoux

Le 17 Septembre se tenait la première bourse aux vélos organisée conjointement par la communauté d’Aggloméraiton du Pays de Grasse (CAPG) et Choisir / Initiatives vélo.

 

banderoles_bourse

On ne pouvait pas manquer la bourse aux vélos

17SEP16 : Journée vélo à Mouans-Sartoux

 

img_20160917_103348

De nombreux vélos à vendre, des visiteurs ravis : ça donne envie de recommencer !

 

Le bilan est très positif pour cette première :

  • Plus de trente vélos vendus.
  • Beaucoup de visiteurs (nous estimons le nombre à plus de 200).
  • De nouveaux adhérents.
  • Des discussions encourageantes avec les élus passés nous voir : de bonnes perspectives pour le vélo sur le Pays de Grasse !

 

De nombreux visiteurs venus pour le vide-grenier de Mouans-Sartoux étaient ravis de découvrir que nous faisions cette bourse aux vélos et nous ont demandé quand nous ferions la prochaine…

 

img_20160917_092832

Au premier plan : le présentoir à vélos fait maison. Nos adhérents sont des bricoleurs de talent !

 

Le stand d’essai de vélos électriques n’a pas désempli non plus, preuve que le public est demandeur.

Nous devons faire un bilan avec la CAPG très bientôt, au vu des retours très positifs de cette édition, nous espérons pouvoir renouveler l’opération rapidement !

 

En attendant, profitez de la semaine de la mobilité (qui se termine le 23 Septembre) pour enfourcher votre vélo lorsque c’est possible.

 

Voici l’article paru dans Nice-Matin :

nm-bourse-mouans-17sep16_s

 

1 2 3 14